Clinique
de la Victoire

Médecine

Le service de médecine est un service récent, ouvert en août 2015 avec deux nouveaux médecins, les Drs Dujardin et Willery. Les admissions en médecine sont non programmées : elles sont adressées après contact téléphonique par des médecins généralistes ou par les spécialistes des autres établissements pour des entrées le jour même ou dans la semaine. Cela se passe par la hotline qui permet une réponse téléphonique rapide du médecin traitant vers le service de médecine de la Clinique de La Victoire.

C’est un service de médecine aigue gériatrique, centrée sur la prise en charge des personnes âgées et fragiles présentant des pathologies aigues isolées ou associées, dans un contexte de polypathologie, en décompensation avec risque de dépendance.

 

UNE équipe à vos côtés

Pour les personnes démunies ou le désirant, une assistante sociale peut accompagner les patients.

Pour les personnes en détresse psychologique ou pour les personnes le souhaitant, une psychologue est à la disposition des patients et des familles.

Une diététicienne est également dans le service afin d’évaluer les besoins alimentaires des patients et dépister les dénutris.

Une équipe de kinésithérapeutes permet de ré-autonomiser des patients avant leur sortie ou leur transfert.

Pour les plaies et les escarres, une IDE stomathérapeute suit les patients du service.

La structure est une unité de 23 lits dont 1 chambre double.

L’équipe médicale est composée de 2 médecins gériatres de La Clinique de la Victoire : le Dr Dujardin et le Dr Willery.

L’équipe paramédicale est composée de :

  • 1 cadre de santé,  responsable de la médecine, de la chirurgie /SPC
  • 5 infirmières de jour en médecine.
  • 5 infirmières de nuit qui tournent sur médecine et chirurgie.
  • 8 aides-soignantes de jour.
  • 4 aides-soignantes de nuit qui tournent sur médecine et chirurgie.

 

LE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE MEDECINE :

  • Evaluation initiale de l’état de santé à partir du courrier de la dernière hospitalisation, des observations médicales et du recueil IDE : une macrocible d’entrée est réalisée pour chaque patient identifiant les risques (suicidaire, fragilité personnes âgées, risque d’escarre (score de Braden), risque de dénutrition(IMC + variation de poids) ) et un projet personnalisé de soins est établi en coordination avec les différents intervenants (la psychologue, la diététicienne...)
  • Une évaluation continue est réalisée par le médecin référent du patient qui réévalue la thérapeutique quotidiennement et un suivi régulier par celui-ci est tracé sur les observations médicales.
  • En fonction de l’état du patient, un avis d’un médecin spécialiste est recherché (cardiologue, pneumologue, chirurgien …)
  • Les bilans d’imagerie médicale ou de biologie sont réalisés sur prescription selon une programmation dans le projet personnalisé de soins.
  • La prise en charge par le kiné est sollicitée sur prescription médicale.
  • La psychologue, la stomathérapeute, l’assistante sociale ou encore la diététicienne sont sollicitées par l’équipe pour une prise en charge globale du patient.
  • Le patient sort avec une lettre de sortie pour le médecin traitant et une ordonnance afin de faciliter la coordination ville/hôpital, une copie est tracée dans le dossier patient.
  • Le devenir du patient en SSR ou en HAD est organisé avec le patient et ses proches, dès l’admission, dans le respect des conventions établies.
  • La responsable de service en collaboration avec l’assistante sociale gère les demandes de soins de suite et d’HAD  - en informe le patient, la personne de confiance et le médecin référent – les demandes sont traitées sur le logiciel de l’ARS « trajectoire ».
  • La confidentialité des données « patient » sous enveloppe est assurée lors du transport du patient par les ambulanciers.
  • Le double des résultats des examens de radiologie et de laboratoire sont remis au patient pour le médecin de ville.
  • Un courrier de sortie est remis en patient, en cas d’impossibilité de consulter son médecin traitant, le médecin établit une ordonnance de sortie.