Clinique
de la Victoire

Journée du sommeil le 17 mars à l'Hôpital privé de Villeneuve d'Ascq

Statement le

A l’occasion de la Journée du sommeil, qui se déroulera le 17 mars prochain, les spécialistes de l’Hôpital Privé de Villeneuve-d’Ascq se mobilisent pour sensibiliser le public aux enjeux du sommeil, à travers une série d’ateliers dédiés et une conférence sur les troubles du sommeil de l’enfant et de l’adolescent.

Diagnostic, prévention, conseils pratiques, traitement des troubles du sommeil…

 le 17 mars, les praticiens de l’Hôpital Privé de Villeneuve-d’Ascq se mobilisent 

 

- 45% des Français, tout âge confondu, déclarent manquer de sommeil[1]. Un chiffre d’autant plus inquiétant que les conséquences de la privation chronique de sommeil peuvent être nombreuses sur la santé : prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, endormissements au volant ou au travail, baisses de performance, difficultés relationnelles…

Ainsi, à l’occasion de la Journée du sommeil, qui se déroulera le 17 mars prochain, les spécialistes de l’Hôpital Privé de Villeneuve-d’Ascq se mobilisent pour sensibiliser le public aux enjeux du sommeil, à travers une série d’ateliers dédiés et une conférence sur les troubles du sommeil de l’enfant et de l’adolescent.

De 12h à 17h, l’Hôpital privé de Villeneuve-d’Ascq organise 6 ateliers thématiques ouverts à tous autour du sommeil  

  • Atelier « dépistage et diagnostic » : présentation des maladies du sommeil les plus fréquentes (insomnie, hypersomnie, parasomnnies…) et de leurs particularités selon les âges, information sur les spécialistes à qui s'adresser et sur les examens complémentaires…
  • Consutation personnalisé avec un spécialiste sur une problématique liée au sommeil.
  • Atelier sur les techniques de relaxation, en présence d’un sophrologue.
  • Atelier « sieste collective ».
  • Atelier sur l’impact de la nutrition et de l’activité physique sur le sommeil, animé par un nutritioniste et un coach sportif.

Atelier de présentation des traitements selon les pathologies du sommeil : ventilation en pression positive, orthèses d'avancées, traitements positionnels, luminothérapie…

 

De 17h à 18h, L’Hôpital Privé de Villeneuve-d’Ascq organise une conférence sur le thème :

« Quelles solutions face aux troubles du sommeil de l’enfant et de l’adolescent »

animée par le Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue

Merci de confirmer votre présence par mail : polelillemetropole@ramsaygds.fr

 

A propos du pôle Lille Métropole     

Le nouveau Pôle Lille Métropole, né de la l’acquisition du groupe Hôpital privé Métropole par le groupe Ramsay Générale de Santé, compte maintenant 2 180 collaborateurs, 700 médecins, répartis sur 11 établissements, assurant la prise en charge de 160 000 patients.

 

A propos de Ramsay Générale de Santé

Premier groupe d’hospitalisation privée, Ramsay Générale de Santé compte 23 000 salariés dans 121 établissements et centres, et travaille avec près de 6 000 praticiens, qui représentent la première communauté libérale de France soignant plus de 1,7M de patients en 2015. Ainsi, 1 Français sur 10 ayant subi une chirurgie l’an dernier a été opéré dans l’un des établissements du groupe Ramsay Générale de Santé. Acteur majeur de l’hospitalisation, Ramsay Générale de Santé couvre l'ensemble de la chaîne de soins, dans trois métiers : médecine-chirurgie-obstétrique, soins de suite et de réadaptation et santé mentale. Ramsay Générale de Santé développe une offre de soins originale associant qualité, sécurité de la prise en charge et efficience de l’organisation. Le groupe propose une prise en charge globale avec un accompagnement personnalisé, avant, pendant et après l’hospitalisation, qui prend en compte tous les besoins et attentes du patient ; il participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire. www.ramsaygds.fr

 

 

Contact Presse

Anne Vanhee, responsable communication Pole Lille Métropole

Tél. : 06.60.04.62.55 – Mail : a.vanhee@ramsaygds.fr


 


[1] Source : Ca m’intéresse, février 2017